C’est au groupe 2 de partir à l’assaut d’un grand tour de dunes. Informés par ceux qui ont passé l’épreuve hier, ils savent que le piège est dans les oueds, les nombreux oueds, les oueds bien sablonneux que certaines 4L ont eu un peu (voire beaucoup !) de mal à passer hier. En un mot : il va falloir pousser ! Les plus rapides rejoindront le bivouac après 4 heures de spéciale, quand d’autres retrouveront leur tente à la nuit…

Les blancs quant à eux ne doivent pas perdre le nord en gardant toujours un œil rivé sur la boussole. Le piège à éviter ? Valider les contrôles de passage physiques et virtuels ! Pour ce qui est de la conduite, les pilotes ne sont pas en reste quant au degré de concentration, notamment pour franchir le lit d’un oued bien rempli…de sable !